Auteur : Ysé Auque-Pallez

Séverine Kodjo-Grandvaux est docteur en philosophie et auteure de l'ouvrage Philosophies Africaines, publié chez Présence Africaines.
Enquêtes Entretiens

Entretien avec Séverine Kodjo-Grandvaux : « Les indépendances ont été un événement mais la décolonisation est un processus. Ce processus n’est pas fini, il faut l’achever. »

Comment avez-vous commencé à vous intéresser à la philosophie africaine ? Un peu par hasard… Durant ma maîtrise, je souhaitais faire un travail de recherche qui sorte des sentiers battus. Je ne voyais pas ce qu’à mon niveau, je pouvais apporter à des œuvres comme celles de Kant ou de […]

Kente Cloth
Arts & Culture Philosophie

Introduction à la philosophie africaine : Les problèmes de la philosophie africaine (3 et Fin)

La philosophie sans textes est-elle possible ?  Pourquoi avoir mis une image de kenté pour cet article sur la philosophie ? A priori aucun rapport. Et pourtant, elle nous permet de répondre à la question du lien entre philosophie et tradition écrite, que nous examinerons dans cet article. En effet, pour […]

La philosophie peut-elle se confondre avec la spiritualité ou la religion ?
Cyprien Tokoudagba
"acrylique sur toile, 2007"
Arts & Culture Philosophie

Introduction à la philosophie africaine : Les problèmes de la philosophie africaine (2/3)

Comment définir la philosophie africaine ? « Tout se passe comme si, en prolongeant la science par l’effort philosophique, l’on voulait, par-delà la saisie intégrale de son esprit absolu et l’entière conscience de son existence sociale, consciemment ou inconsciemment, directement ou indirectement, payer son tribut à la religion. Tout se passe […]

Introduction à la philosophie africaine : Les problèmes de la philosophie africaine (1/3)
Arts & Culture Philosophie

Introduction à la philosophie africaine : Les problèmes de la philosophie africaine (1/3)

« L’homme, en Afrique, c’est l’homme dans son immédiateté. L’homme en tant qu’homme s’oppose à la nature et c’est ainsi qu’il devient homme. Mais, en tant qu’il se distingue seulement de la nature, il n’en est qu’au premier stade, et est dominé par les passions. C’est un homme à l’état brut. […]